Un article paru dans le Vif L’Express le 25 octobre dernier fait état d’une hausse des prix conséquente de l’immobilier dans la Cité ardente : + 12,5% en 4 ans, ce qui en ferait la ville wallonne avec la grande hausse des prix enregistrée ces dernières années. La partie ouest de la ville serait la plus touchée. Liège et sa périphérie (Ans, Seraing, Herstal, etc) rassembleraient la plupart des promotions, avec près de 35% du portefeuille des biens neufs. Le magazine note également des différences de prix entre les quartiers de près de 1.000 euros/m².

Investir à Liège serait une bonne affaire

En matière de prix, la ville de Liège présenterait la plus forte hausse (+ 12,5%), bien devant Nivelles, Mons ou Namur. Le prix moyen d’un appartement est de 2.250 euros/m2, ce qui équivaut à 220.000 euros (pour une superficie moyenne de 98 m²). Le marché de la périphérie liégeoise serait, quant à lui, beaucoup plus stable. Mais il s’agit d’une zone particulièrement difficile à analyser tant l’influence de certaines communes comme Herstal (50 % du stock), Seraing ou Chaudfontaine est importante. Les prix moyens seraient toutefois dans la lignée de ceux en vogue à Liège.

 

 

 


Suivant : Le tunnel sous la gare des bus à Hocheporte fermé: dispositif anti-SDF?
Précédent : La folie sur le rond-point de l’Opéra pour la victoire du Maroc (vidéos)

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×