Le choc wallon entre le Standard et Charleroi n’aura pas pu aller à son terme ce week-end suite à des jets de fumigènes et à des envahissements de terrain. Le match a été arrêté une première fois par l’arbitre à l’heure de jeu puis une deuxième fois, définitivement à trois minutes du terme après que des fumigènes aient été jetés sur le terrain dans le coin de la tribune 1 et de la tribune 3. Des envahissements de terrain ont suivi dans la foulée, le score affichant alors un terrible 0-3 pour le club de Charleroi qui ne s’était plus imposé depuis janvier 2018 sur le terrain liégois, et qui devrait bénéficier du score de forfait suite à ces incidents, à savoir 0-5. Après le remplacement de Leye par Elsner, l’accalmie aura ainsi été de courte durée pour le club du Standard, qui se situe désormais très bas dans le classement, non loin du barragiste.

Le club s’expose par ailleurs à une amende de 50.000 euros à verser à la Pro League ainsi qu’à des sanctions à verser à l’Union belge. Un match à huis clos est également à envisager.

La Pro League a de son côté condamné fermement les incidents qui ont eu lieu. “La grande majorité des supporters ont répondu solidairement ce week-end à l’appel de la Pro League et des clubs pour le respect des règles et le port du masque. Nous les en remercions. Les incidents qui ont émaillé les matchs susmentionnés sont donc extrêmement regrettables. Ils sont les témoins de comportements inacceptables, voire criminels”, a-t-elle commenté.

Plus tôt le dimanche, des incidents étaient survenus lors du match de l’Antwerp au Beerschot. Un supporter du club visité a pénétré sur la pelouse pour lancer un fumigène dans le bloc des supporters anversois.

“Au cours de ces dernières semaines, la Pro League a pu collaborer de façon constructive avec les autorités pour rendre possible et maintenir le football avec la présence des supporters et a pu compter sur la majorité des supporters à cet effet. Il est absolument inacceptable qu’une minorité compromette ces efforts. En collaboration avec les clubs et tous les services concernés, la Pro League se réunira très prochainement afin de prendre les mesures appropriées. La manière dont se sont déroulés le derby anversois et le derby wallon fait honte au football professionnel”, a ajouté la Pro League.


Suivant : Un bijoutier met fin à ses jours dans une rue du Carré
Précédent : Météo: il fera encore froid et humide

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×