Les agents Securail ont débrayé ce samedi dans la gare des Guillemins à la suite d’un énième problème, une agression survenue le vendredi vers 23h et qui a nécessité l’intervention de la police. La CGSP Cheminots pointe un climat d’insécurité qui règne dans la gare suite notamment à la mendicité et de faits de harcèlement ou d’agression qui y sont liés, ou encore à des bandes urbaines. Le syndicat explique avoir de plus en plus de retours d’agents évoquant des problèmes de sécurité.

Ce vendredi, deux agents ont d’ailleurs ont été agressés par un passager sans titre de transport signalé par l’accompagnateur de train. L’homme, qui aurait refusé de décliner son identité, aurait lancé son chien sur le personnel de Securail, qui a dû être hospitalisé. Une patrouille du PAB a dû être dépêchée sur place pour maîtriser l’individu qui sera convoqué et entendu par la zone de police locale à laquelle il appartient.


Suivant : L’évacuation des milliers de tonnes de déchets du site Wérihet à Wandre a commencé et coûtera plus de 6,6 millions d’€
Précédent : La Ville organise une collecte de nourriture et de jouets pour les animaux le 4 octobre

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×