A 25 ans, l’athlète belge, n°1 de l’heptathlon mondial, vient d’être diplômée du bachelier en géographie à l’université de Liège. Soucieuse de pouvoir travailler dans un domaine qui lui plaît lorsque sa carrière de sportive de haut niveau prendra fin, elle a eu à cœur de mener de front ses entraînements, les compétitions et son cursus universitaire pendant 6 ans. Cela, grâce au statut d’étudiant sportif qui permet de larges aménagements horaires et des étalements de sessions d’examens.

Pour pouvoir réussir quasiment chaque année sans seconde session, elle allait au cours toute la journée jusqu’à 15 heures… avant de partir à ses entraînements. “C’était très fatigant”, confie-t-elle, heureuse de pouvoir désormais se consacrer à temps plein à sa carrière d’athlète. Elle pourra également se permettre d’avoir quelques loisirs.

(.Source: Rtc)


Suivant : Infirmiers de rue et Housing First collaborent pour sortir plus de sans-abris de la rue
Précédent : Laurent Voulzy en concert à l’église Saint-Jacques

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×