Avec un nombre estimé de 500 personnes dormant en rue, dont un pourcentage important de personnes toxicomanes, la situation du sans-abrisme à Liège est loin d’être simple. Depuis son arrivée à Liège en mai dernier, l’équipe d’Infirmiers de rue (Fanny Caprasse et Camille Delvoye, 25 ans, diplômées de l’HELMo Sainte-Julienne) a rencontré 104 personnes sans-abri. Plus de 73 rencontres ou accompagnements ont été réalisés, avec 6 patients en suivi intensif. Tout ceci grâce à la méthodologie spécifique d’Infirmiers de rue, basée sur l’hygiène, la santé et la valorisation des talents.

L’étroite collaboration avec le Relais Social du Pays de Liège, plus précisément les Educateurs de rue et le projet Housing First Liège (accompagnement au logement à partir de la rue du Relais Social du Pays de Liège), mais aussi La Fontaine, le CASS, l’abri de nuit, les Sentinelles de la nuit, les maisons médicales, les hôpitaux de la région … a permis d’arriver à des résultats très encourageants.

Des éducateurs de rue prennent en charge le volet social de la situation (remise en ordre administrative : carte d’identité́, allocation sociale…), tandis que Infirmiers de rue s’occupe du volet médical (hygiène, médecin traitant, centre de cure, soins psychiatriques…). Par ailleurs, certaines “maraudes” sont réalisées en équipe mixte selon les besoins. Elles sont ainsi composées d’une infirmière et d’un éducateur.

Infirmiers de rue et Housing First vont collaborer pour le suivi des patients en logement. A court terme, l’équipe d’Infirmier de rue accompagnera quatre patients remis en logement grâce au travail des seconds. Infirmiers de rue sera pour deux de ces patients le service de première ligne. L’accompagnement se montrera intensif : prise en charge de l’hygiène de vie et de l’aspect médical de multiples pathologies. Pour les deux autres, elles seront le service de deuxième ligne : remise en ordre médicale (médecin traitant…).

Pour Infirmiers de rue, qui es basée à Bruxelles mais a donc créé une antenne liégeoise à l’initiative des deux infirmière Fanny et Camille, l’objectif final est de mettre à terme fin au sans-abrisme à Liège.

www.infirmiersderue.org


Suivant : La cour de cassation rejette sa requête en désaisissement: Alain Mathot pourra être jugé à Liège
Précédent : La championne Nafissatou Thiam diplômée de l’ULiège: maintenant c’est 99% athlétisme

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×