Philippe Dulieu, le procureur du roi de Liège, a demandé à la police de Liège de rédiger un procès-verbal initial pour infraction à la loi du 30 juillet 1981 tendant à réprimer certains actes inspirés par le racisme ou la xénophobie. Dans la foulée de ce PV, une information judiciaire sera ouverte.
Pour ses propos racistes et discriminatoires tenus ce w-e et accompagnés de chants de la wehrmacht et du salut nazi, Marc De Bruyn risque une peine de prison d’un mois à un an de prison et une amende de 400 à 8.000 €.

Lire aussi: Nazisme et météo: c’était le week-end clic et con

(.Source: La Meuse)


Suivant : Météo: temps nuageux et un peu pluvieux en fin de journée
Précédent : Trois restaurants liégeois engagés pour une viande de bœuf belge de qualité

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×