Le travail sera à l’arrêt dans de très nombreuses entreprises tous secteurs confondus en région liégeoise ce mercredi 13 février, à l’occasion de la grève générale. L’industrie du commerce, le secteur de la construction, les administrations et les transports en commun seront fort touchés. Le non-marchand sera aussi fortement mobilisé et une action spécifique visera les hautes écoles d’enseignement pédagogique, a précisé la FGTB par voie de communiqué.

Il s’agit de faire prendre conscience, notamment aux organisations patronales, que leurs travailleurs méritent le respect, beaucoup de respect ! De plus en plus de personnes doivent travailler plus longtemps, être toujours plus flexibles, sans arriver à joindre les deux bouts à la fin du mois. Malgré cela, on ose leur proposer des miettes !

Le syndicat reproche notamment la nouvelle loi salariale du gouvernement Michel qui comporte, selon lui, énormément de dispositions contestables. “D’après les calculs effectués sur la base de la loi salariale précédente, la marge d’augmentation salariale aurait dû être de 1,8%. La loi actuelle limite cette augmentation à 0,8%, notamment parce qu’elle interdit, lors du calcul de la marge salariale, de tenir compte des réductions de cotisations et des subsides salariaux accordés aux entreprises. Conséquence : les citoyens qui, chaque jour, travaillent dur pour gagner leur croûte et rémunérer les actionnaires devraient se contenter d’un petit 0,8%. Par contre, aucun plafond n’a été fixé pour les dividendes accordés aux actionnaires ! Un accord interprofessionnel est dès lors impossible à ce stade.”

Même son de cloche du côté de la CSC pour qui “cette grève traduit un véritable ras-le-bol“.

Le point sur les secteurs touchés

Transports: pas de bus, pas ou très peu de trains, aucun avion n’atterrira ou ne décollera à Liege Airport.

Grande distribution: les grandes enseignes seront impactées (Carrefour, Delhaize, Lidl, Aldi, Colruyt).

Des piquets devant les galeries commerciales de Belle-Île, Cora, Saint-Lambert et de la Médiacité.

Grandes entreprises: ArcelorMittal, la FN ou encore AB Inbev seront à l’arrêt.

Des piquets devant les zonings: aux Hauts-Sarts ou à Grâce-Hollogne, par exemple.

La plupart des administrations communales, provinciales, régionales et fédérales seront fermées.

Les hôpitaux en activité réduite.

Cyril C.


Suivant : Le tram de Liège a finalement une chance de relier Seraing: c’est le souhait de W.Demeyer
Précédent : Des supporters d’Anderlecht agressés violemment par des supporters du Standard ce samedi: “Ils nuisent à l’image du club”

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×