“La Ville de Liège va-t-elle continuer à détruire notre patrimoine?”, s’interrogent aujourd’hui les associations Le Vieux-Liège et SOS Mémoire de Liège. En janvier 2017, elles réagissaient à une demande de permis de bâtir pour les n°30-36 de la rue Puits-en-Sock et demandaient que le projet immobilier prévu à cet endroit ne fasse pas table rase de quatre maisons, dont trois sont reprises dans l’inventaire du patrimoine de la Ville de Liège.

Une façade était particulièrement ciblée par leur tentative de sauvegarde: celle du n°34, reprise aux inventaires de 1974 et de 2004 et dont la façade en pierre calcaire de la 1ère moitié du XVIIIe présente des cartouches écornés caractéristiques du style Louis XIV liégeois. Elle était répertoriée comme étant un bien méritant une attention particulière pouvant aller jusqu’au classement.

Malheureusement les associations de défense du Patrimoine n’ont pas été entendues. Les travaux ont débuté et les façades ne sont pas conservées, pas même celle du n°34. Et aujourd’hui, c’est un tas de gravats.

L’échevin de l’Urbanisme indique de son côté que « la rénovation aux fins de logements était très compliquée sinon impossible en maintenant la façade susdite ». Des commerces et des logements vont être construits à la place.

Ailleurs en Belgique et en Europe, du point de vue du tourisme, les centres anciens sont de plus en plus mis en valeur et respectés dans leurs aspects architecturaux, culturels et paysagers. Ils ont d’ailleurs un succès grandissant en Europe“, soulignent les deux associations, qui regrettent que ce ne soit pas le cas à Liège. “En attendant, c’est tout profit pour l’entrepreneur qui est maintenant occupé à démonter soigneusement cette façade en vue de la revendre.

Et de conclure: après la Maison Rigo, après la maison à pans de bois de la rue des Aveugles, la maison de maître du quai Marcellis, voilà sur moins d’un an une nouvelle perte pour le Patrimoine de la Ville de Liège.


Suivant : La piscine Jonfosse, en chantier, ouvrira l’été prochain
Précédent : La statue d’hommage aux anciens combattants volée à la Chartreuse à été retrouvée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×