La semaine passée, le conseiller communal Benjamin Bodson proposait d’ouvrir les espaces publics pour transformer la ville en café ou restaurant géant afin d’aider le secteur Horeca. Lors du conseil communal de lundi, l’échevine du Commerce, Elisabeth Fraipont, a indiqué que la Ville étudiait la possibilité pour les commerçants concernés d’étendre leurs terrasses en, empiétant sur la voie publique.

Cette possibilité complétera d’autres mesures pour le secteur comme l’exonération des taxes communales durant la période de fermeture “coronavirus” ou la mise en place d’une plate-forme de visibilité pour les restaurateurs qui proposent un service à emporter ou de livraison.

Dans La Meuse, le bourgmestre a précisé que certaines petites rues pourraient être mises en piétonnier afin d’agrandir les terrasses et que celles qui l’étaient déjà permettront l’installation d’un plus grand nombre de tables et de chaises. D’autres restaurants pourraient empiéter sur une ou plusieurs places de stationnement qui longent leur établissement, tout en conservant un passage d’un mètre cinquante pour les piétons. Mais attention: il ne faudrait pas que ces élargissement causent des problèmes de tapage nocturne pour les habitants.


Suivant : Météo: très belle journée
Précédent : 6 nouvelles caméras de surveillance et 36 en tout sur le territoire de la ville

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×