L’HoReCa va avoir besoin d’une aide importante pour se relever. Pour Benjamin Bodson (cdH), une aide exceptionnelle au secteur ne devrait pas se résumer à une aide seulement financière mais aussi en innovant. “La réouverture des restaurants et cafés sera certainement soumise à des conditions strictes, notamment en termes de distanciation sociale. Pourquoi ne pas suivre l’exemple de la ville de Vilnius, qui a décidé de profiter de la météo clémente pour mettre à disposition de l’HoReCa ses espaces publics et s’est ainsi transformée en un café/restaurant géant à ciel ouvert ? “, suggère le conseiller communal.

L’idéal serait, selon lui, de mettre en place une task force HoReCa, réunissant les acteurs de terrain, et permettant de dégager les meilleures solutions possibles pour leur réouverture progressive. Il resterait tout de même à définir clairement le périmètre de ces occupations d’espaces publics alors que, en début d’année, la Ville avait décidé de remettre de l’ordre dans les terrasses liégeoises en clarifiant le règlement communal pour interdire notamment des terrasses de type véranda ou pergola et les empiétements abusifs sur la voie publique.


Suivant : Le marché de la Batte redémarre en mode mineur ce dimanche
Précédent : Voici pourquoi on a manqué de levure fraîche dans les magasins

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×