Depuis le l’arrêt des activités du célèbre marché qui se tient tous le dimanches à Liège et existe depuis le 16e siècle, le bourgmestre et l’échevine du Commerce ont été attentifs au sort du Marché de la Batte et en contact permanent avec les marchands ambulants.

Sur base des dernières consignes du Conseil National de Sécurité, ils ont travaillé d’abord à la réouverture des marchés avec un maximum de 50 échoppes ce qui fut le cas ce mardi, à Chênée, où l’on a comptabilisé plus de 1.000 personnes en trois heures. Et puis le collège communal a choisi d’ouvrir la Batte avec 50 marchands plutôt que de maintenir la suspension des activités.

Le choix du Collège s’est porté sur la vente de produits alimentaires et de bouche uniquement et sur les 80 abonnés réguliers concernés. Ceux-ci ont ensuite été contactés par le service des Foires et Marchés jusqu’à arriver au nombre de 50 marchands. “Cette décision est évidement difficile au regard du nombre d’ambulants qui sont privés d’une part importante de leurs revenus depuis plusieurs semaines. Comme il s’y est engagé auprès des ambulants, le Bourgmestre continuera à défendre une extension prochaine de ce nombre de marchands auprès du Gouverneur“, indique la Ville.

Une réflexion est en cours pour permettre aux autres secteurs d’être présents lors des prochaines éditions sans perdre de vue que la situation se veut évolutive selon les décisions du Conseil National de Sécurité (CNS).

Ce dimanche donc, le marché se tiendra, de 8h à 13h, en configuration restreinte. Les 50 échoppes seront réparties au sein d’un périmètre compris entre l’Îlot St-Georges et la Place des Déportés (une entrée et une sortie à chaque extrémité), dans le respect de toutes les garanties de sécurité prescrites par le CNS tant pour les marchands ambulants que pour le public. Le dispositif sera contrôlé de manière à ce qu’il n’y ait jamais plus de 400 personnes, en même temps, dans le périmètre.


Suivant : Météo: encore un peu de pluie avant le retour du soleil
Précédent : Ouvrir les espaces publics pour transformer la ville en café ou restaurant géant

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×