Ce lundi 25 octobre, un chantier visant à réhabiliter la N3 (rue d’Amercoeur, rue de Robermont, rue de Herve) entre le pont d’Amercoeur et le carrefour formé avec la rue de Bois-de-Breux débutera, avertit la Sofico. Ces travaux permettront de remplacer les revêtements de l’axe, de le sécuriser et de mieux y intégrer les modes doux ainsi que les bus. Il sera découpé en plusieurs phases. La première portera sur la N3 (rue d’Amercoeur), entre le pont d’Amercoeur (non compris) et le carrefour formé avec la rue des Prébendiers (non compris).

Ce chantier portera sur la N3 entre le pont d’Amercoeur et le carrefour formé avec la rue de Bois-de-Breux, soit sur 5 km (rue d’Amercoeur, rue de Robermont et rue de Herve). Il permettra de : réfectionner les revêtements de la nationale ; réhabiliter et sécuriser la traversée RAVeL et les traversées piétonne (îlots, accès PMR) ; renouveler les marquages existants pour mieux intégrer les bus et modes doux sur toutes les zones sur lesquelles cela s’avère possible.

La première phase se déroulera du 25 octobre au 23 novembre (sous réserve des conditions météorologiques). Elle portera sur la N3/rue d’Amercoeur, depuis le pont d’Amercoeur (non compris) jusqu’au carrefour formé avec la rue des Prébendiers (non compris).

Dans un premier temps, du 25 octobre au 8 novembre, une seule voie de circulation sera maintenue côté rue Frédéric Nyst, la zone en chantier se trouvant côté rue Saint-Remacle. Pendant cette période, sur la zone en chantier, la circulation s’effectuera uniquement en direction d’Outremeuse, avec une vitesse maximale limitée à 30 km/h. L’accès à la N3 depuis la rue St-Remacle et l’accès à la rue des Prébendiers via la N3 seront par ailleurs impossibles

Toutes les informations relatives aux lignes de bus empruntant ce tronçon sont à retrouver sur www.letec.be.

Dans un second temps, du 9 novembre au 23 novembre, la zone de travaux sera basculée côté rue Frédéric Nyst. Les conditions exactes de circulation seront communiquées ultérieurement, de même que les informations relatives aux autres phases (conditions de circulation, calendrier).

Ce chantier représente un budget de près de €1,6 millions HTVA financé par la SOFICO, maître d’ouvrage.


Suivant : La rue Maghin repasse en double sens dans le quartier Saint-Léonard: “Un fiasco de bout en bout”
Précédent : Nethys lance un vaste plan énergétique en direction des communes et de la Province de Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×