Créée en avril 2017 sous la direction du Pr Damien Ernst, comme une application mobile de car sharing, la plateforme de covoiturage de l’ULiège a été rebaptisée “CovoitULiège” à l’entame de cette année académique. Destinée à la communauté universitaire, aux alumni et aux membres du CHU, plus de 3000 de ses membres s’y sont connectés au moins une fois.
« Au-delà de l’Université, la plateforme suscite un grand intérêt : alors que le CHU a déjà rejoint l’aventure, d’autres partenaires de poids tels que le Liège Science Park, certaines hautes écoles et la ville de Liège – à l’intention de ses employés – souhaitent également l’intégrer », explique Benoît Mattheus, l’informaticien chargé du projet.

“A chaque grève, c’est le rush. On parle de plusieurs centaines de voyages postés. On est certainement à trois ou quatre fois plus que ce qu’on enregistre d’habitude», se félicite Damien Ernst. L’objectif est maintenant de transformer l’initiative universitaire en véritable start-up et de l’ouvrir plus largement encore. En vue d’offrir une alternative accessible à tous aux transports en commun, notamment en cas de grève.


Suivant : Météo : ciel très nuageux ce lundi
Précédent : En 20 ans, Job’In a lancé 2.000 entreprises mais ce n’est pas toujours facile

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×