Par voie de communiqué, le conseil d’administration d’Enodia annonce qu’il mandate ses avocats en vue d’introduire, dans les plus brefs délais, une action civile au fond visant au remboursement des sommes indûment perçues par les membres de l’ex-management de Nethys, action civile qui sera assortie d’une requête en saisie préalable desdits montants.

Dès après le règlement de cette requête en saisie et parallèlement aux démarches qui seront accomplies en la matière par le Gouvernement wallon, le CA décide de mandater ses avocats en vue de se constituer partie civile “contre toute personne qui aurait commis un acte délictueux dans le cadre du dossier relatif aux sommes indûment perçues visées ci-avant“.

Par ailleurs, une perquisition a eu lieu hier au siège de la société Nethys. Elle s’inscrit dans le cadre du dossier lié aux transactions passées précédemment, en lien avec la vente des filiales VOO, ELICIO et WIN, qui ont été annulées le 6 octobre dernier par le Gouvernement wallon.


Suivant : Le nouveau Decathlon du centre-ville ouvre ce vendredi
Précédent : François Fornieri voulait racheter le bâtiment classé des échevinats des Finances, du Patrimoine et du Commerce en Féronstrée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×