On le sait depuis le mois de novembre, c’est la société Colas (au sein du consortium «Tram’ Ardent», composé des sociétés du groupe Colas – Colas Belgium et Colas Rail Belgium, du constructeur de matériel roulant espagnol CAF et de la société financière DIF)qui sera en charge de la conception et de la réalisation du tram de Liège pour un montant de 266 millions d’euros, comme rapporté sur son site internet. Il apparaît que cette entreprise a récemment fait parler d’elle mais de façon négative dans la commune de Flémalle. Là, elle était en concurrence avec l’entreprise Baguette dans le cadre du projet de revitalisation du centre de Flémalle, qui fait partie du Master Plan de l’entité.

C’est en effet à Colas que le marché avait d’abord été attribué par la commune (elle était moins chère) mais son concurrent a décidé d’aller au Conseil d’Etat contre cette décision. Le Conseil d’Etat est une juridiction administrative qui s’occupe de contrôler les administrations et d’intervenir quand la loi n’est pas respectée.

Cahier des charges pas respecté

Or, il apparaît que pour son réaliser son chantier à Flémalle, Colas n’a pas respecté le cahier des charges prescrit par la Région Wallonne. Cet outil fondamental dit, par exemple, jusqu’à quelle profondeur l’entreprise doit creuser et il apparaît que Colas n’a pas suivi ces recommandations, comme cela a été confirmé par la commune de Flémalle. C’est la raison pour laquelle le Conseil d’Etat a décidé de lui retirer le marché au profit de la société Baguette. Une histoire qui a entraîné par la même occasion des retards dans le début du chantier en question, qui aurait déjà dû commencer.

Il est à espérer que le futur constructeur du tram de Liège respectera toutes les règles établies dans le cadre de cet ouvrage monumental qui l’attend et qu’elle donnera pleine satisfaction. Pour rappel, les travaux débuteront en 2019, pour une mise en service de la ligne prévue en octobre 2022.

Cyril C.


Suivant : Fin de la coopérative Compagnons de la terre, qui fournit plusieurs magasins bio liégeois
Précédent : La FGTB exclut les candidats du Parti Populaire de ses affiliés

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×