La propagation du variant Omicron a fait remonter la courbe du nombre de personnes hospitalisées à cause du Covid (notamment après les fêtes), mais cela n’impacte heureusement pas les soins intensifs où le nombre de patients n’évolue pas. 88 cas Covid sont recensés au total, dont 11 en soins intensifs. Mi-novembre, il y en avait 65 dont 9 en USI. “Il faut savoir qu’en USI, nous avons certains patients qui sont là depuis plus de 35 jours et dont l’état n’évolue pas -ni favorablement, ni défavorablement, raison pour laquelle on reste sur un plateau sans espoir de descendre rapidement“, complète Antoine Gruselin, responsable communication du CHR de la Citadelle. L’on craint davantage l’absentéisme (quarantaine, proches infectés, …) qui pourrait déstabiliser certaines équipes, mais tout est mis en place pour une prévention renforcée.

Au CHC-MontLégia, l’on comptait 43 patients vendredi, dont 9 aux soins intensifs. 46 au CHU, dont 12 aux soins intensifs. Il y en avait 13 mi-novembre.


Suivant : Nouvelle épicerie de quartier en circuits courts rue Saint-Gilles
Précédent : Un ouvrier gravement blessé suite à l’explosion d’un engin sur un chantier rue Saint-Severin

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×