Fimalac, société holding française fondée et dirigée par le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière, est active dans les services financiers, le secteur numérique, le secteur du divertissement, les activités immobilières, l’hôtellerie et les loisirs. Dimanche, au terme de la 14e édition du festival Les Ardentes, il a été annoncé lors d’une conférence de presse que cette société (Fimalac Entertainment) est devenue actionnaire à 49´% du festival de musiques urbaines liégeois. Les 51 % restant resteraient la propriété de Gaëtan Servais et de Fabrice Lamproye, les deux créateurs de l’événement. François Fornieri, Lucien D’Onofrio et Sylvain Rizzo ont revendu leurs parts.

Dans cette nouvelle dynamique, ces derniers mettent la pression sur les autorités liégeoises pour faire passer leur projet d’extension et de déménagement sur un vaste terrain en zone à construire du quartier de Rocourt. Si un accord n’était pas conclu rapidement, ils glissent que Les Ardentes pourraient déménager au Heysel à Bruxelles.
Dans leurs objectifs de croissance, les organisateurs visent les 35.000 festivaliers journaliers dès 2020 (il y an avait 25.000 cette année), une étape vers les 60.000 par jour…

Lire aussi:
L’important subside communal au festival Les Ardentes ne passe pas pour une partie de nos élus
Le festival Les Ardentes veut se faire offrir un parc par la Ville pour rester à Liège

(Photo: Tanaë)


Suivant : Météo: quelque nuages
Précédent : Le shop à hot-dogs “Huggy’s Dogs”se dote d’un food-truck

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×