La restauration du Perron touche tout doucement à sa fin. Cette semaine, les bâches et échafaudages qui l’entourent vont être enlevés. Le chantier ne s’achèvera toutefois que fin juin. D’ici là, il reste quelques étapes.

L’entreprise Galère va clôturer son travail avec la réalisation d’une nouvelle chambre de visite en collaboration avec les fontainiers de la Ville. En parallèle, le restaurateur Laurent Labat réintégrera le chantier pour clôturer la restauration des vasques en fonte. Les couches visibles actuellement (jaune et verte) sont des couches primaires et la couche finale sera bien identique à l’existant (bleu canard). Et enfin, les fontainiers de la Ville viendront clôturer la mise en place du circuit fermé.

Pour rappel, la colonne du Perron et la sculpture des 3 Grâces avaient été démontées. La colonne en marbre de Carrare a été remplacée par une colonne identique, également en marbre. L’actuelle sculpture des Trois Grâces a été remplacée par une copie en marbre de Carrare. Les marbres et autres pierres ont été nettoyés, greffés ou brochés sur place. Les divers éléments en fonte sont également réparés, sablés et repeints sur place (cette phase est toujours en cours)

Débuté en avril 2018, le chantier devait s’achever en juin 2019: les délais sont donc respectés. Le chantier a toutefois mis en évidence la nécessité d’effectuer des réparations qui n’avaient pas été identifiées dans les études préalables. Elles porteront sur les marbres colorés.

Une nouvelle demande de subsides va donc être introduite pour ces réparations qui nécessiteront une installation de chantier beaucoup plus légère.


Suivant : Météo: belle journée ensoleillée
Précédent : Accord social chez Skeyes: une réduction du temps de travail est prévue à l’aéroport de Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×