“Belge, éthique, durable…et toujours aussi savoureux !Offrir un chocolat qui a autant de sens qu’il a de goût.” Voilà le nouveau leitmotiv de la chocolaterie Galler qui vient de retrouver partiellement un actionnariat belge à hauteur de 25% du capital de l’entreprise et autour du CEO actuel, Salvatore Iannello.

La volonté est désormais d’incarner, dans le monde du chocolat, “une approche entrepreneuriale, basée sur la convergence d’intérêts pour bâtir un monde équitable et durable”. Il s’agit notamment d’agir pour la planète et de réduire de 25% dans les 5 années à venir l’empreinte environnementale sur base de 16 indicateurs différents. Et en partenariat avec l’Université de Liège, Fairtrade Belgium et la coopérative Yeyasso, Galler a lancé le projet d’agroforesterie People, Planet & Cocoa. Plus de 50 000 arbres utiles à la culture du cacao vont être plantés au milieu des plantations de cacaoyers. Mais il s’agira aussi d’utiliser du cacao issu de cultures biologiques et les processus de fermentation seront améliorés afin d’obtenir, à terme, des fèves aux propriétés organoleptiques spécifiques.

Par ailleurs, un nouveau modèle d’auto gouvernance pour les collaborateur sera bientôt mise en place, bannissant les structures hiérarchiques pyramidales classiques et les processus décisionnels au profit de l’intelligence collective. Le nouveau mode d’auto-gouvernance de Galler est basé sur l’Holacratie (modes de prise de décision et de répartition des responsabilités communs à tous) et le processus décisionnel s’effectue ainsi au travers de « cercles » où les membres sont autonomes et utilisent leurs compétences pour décider. L’entreprise a aussi le projet de devenir inclusive et d’intégrer des personnes déficientes dans son organisation. “Des contacts avec le secteur non marchand sont déjà pris et ce projet devrait voir le jour en 2021.

Pour marquer le coup, Galler modifie son logo et change ses packagings dans un esprit rafraîchissant.


Suivant : Météo: éclaircies dominantes
Précédent : Des policiers en civil surveilleront le centre-ville sur des vélos banalisés

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×