Hier matin, date de début des examens pour plusieurs facultés, la plateforme informatisée E-Campus, qui devait gérer lesdits examens s’est mise à l’arrêt. En raison de l’épidémie de coronavirus, la plupart des étudiants de l’université de Liège seront en effet interrogés depuis leur domicile, derrière leur PC. Une semaine de test à blanc a été réalisée pour permettre à la plateforme d’évaluer la capacité et tester différents problèmes.

A 9 heures, la plateforme s’est mise à l’arrêt“, témoigne une étudiante. “Cette situation inédite rajoute un stress aigu à une session d’examen qui apportait déjà son lot d’inquiétudes inhabituelles: est-ce que mon PC est suffisant pour passer l’examen? Est-ce que ma connexion internet est fonctionnelle? Je n’ai pas vraiment d’endroit calme à la maison”, … Ce plantage pour le premier jour de la session génère des inquiétudes qui compromettent la réussite pour certains qui seront submergés par le stress. Le report de l’examen dans la journée empiète également sur l’étude des examens suivants.

Des étudiants de HEC, psycho, droit, vétérinaire, logopédie et sciences de l’éducation et de médecine vétérinaire, étaient notamment concernés. Les services informatiques ont finalement pu relancer la plateforme et des examens ont pu avoir lieu l’après-midi. Le problème venait d’une surcharge du service du aux multiples connexions simultanées. Les examens qui devaient se tenir le matin et qui n’ont pu être reportés après 13h seront re-planifiés.

Des solutions techniques vont être mises en oeuvre par l’ULiège pour donner plus de capacité au système informatique.


Suivant : Changement dans le Carré: le Cuba’r devient la Terrasse Latina
Précédent : Les scan-cars de la police de Liège circulent à nouveau

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×