Maxima Pans avait été blessé lors d’une intervention au mois de septembre à Jupille. Alors qu’il était contrôlé en mode fouille, face au mur, un homme avait sorti une arme de petit calibre cachée au niveau de sa jambe et avait fait feu sur le policiers qui a été grièvement touché à la tête. Son autre collègue avait immédiatement riposté, tuant l’agresseur.

Le beau-père du policier donne aujourd’hui des nouvelles: “Il est très fatigué suite aux efforts en kiné et en ergo journaliers mais il a un moral d’acier. Il mange bien et a repris du poids. Il s’exprime de mieux en mieux, et il en a profité pour remercier le personnel médical qui fait un travail énorme, des gens merveilleux. Il progresse, doucement mais sûrement.


Suivant : Nazisme et météo: c’était le week-end clic et con
Précédent : Météo: il faut s’attendre à l’une ou l’autre ondée entre les périodes plus ensoleillées

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×