Comme pour toute technologie, les robots tondeuses se démocratisent et commencent à passer sous la barre des 1000€. Mais s’il est pratique pour les humains, l’engin est un fléau pour les hérissons. La question semble se poser particulièrement pour les jeunes hérissons qui seraient surpris par son arrivée “silencieuse” et la trajectoire imprévisible et se feraient ainsi déchiqueter par ces engins. Museau, oreilles, pattes sont la la cible des lames et leur causent des blessures.

Dans la mesure où le hérisson est un animal qui se promène uniquement la nuit, il suffit donc de ne pas laisser se balader sa tondeuse aux mêmes heures, soit entre la fin d’après-midi et 10h du matin. Après l’adoption, lundi au conseil communal, d’amendes jusqu’à 10.000€ pour les atteintes au bien-être animal, l’échevine (MR) Christine Defraigne, chargée de ces questions, proposera un règlement lors de la prochaine assemblée de nos édiles visant à faire interdire de nuit l’utilisation de ces tondeuses automatiques.

La dispersion massive des fourrés denses, la déforestation et les pesticides des cultures ont conduit certains hérissons, espèce protégée, à émigrer dans nos jardins afin d’y trouver refuge. Hélas ces derniers ne constituent pas la tranquillité escomptée alors qu’ils mangent certains nuisibles comme les limaces, les escargots, vers de terre, cloportes, etc. La Ville de Liège pourrait donc leur donner davantage de chances de survie même s’ils restent menacés par l’intoxication par les pesticides, le trafic automobile, les débroussailleuses ou la noyade dans les piscines.


Suivant : Toutes les sirènes des véhicules de police retentiront aujourd’hui à 10h34
Précédent : Météo: très belle journée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×