Depuis plusieurs jours, le projet de loi hongrois visant à interdire la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs défraie la chronique en Europe. Dans les stades de football de l’Euro ou au Conseil européen, la plupart des pays font part de leur désaccord profond avec la politique du gouvernement hongrois et de son chef d’état.

Alors que certaines villes ou certains pays d’Europe, comme la Hongrie ou la Pologne, discriminent et nuisent aux personnes LGBTQI+, la Ville de Liège, par la voix de son collège communal, entend rappeler et réaffirmer sa position sur le sujet et soutenir publiquement la résolution proclamant l’Union européenne « zone de liberté pour les personnes LGBTQI+ » en déclarant la Ville de Liège zone de liberté pour les personnes LGBTQI+.

En outre, la Ville soutient depuis des années la Maison Arc-en-Ciel et d’autres associations luttant contre les discriminations envers les personnes LGBTQI+. Dans cette optique, l’ouverture du Refuge Ihsane Jarfi a été soutenue par les autorités communales.

La motion votée lundi au conseil communal décide :
– de soutenir publiquement la résolution proclamant l’Union européenne « zone de liberté pour les personnes LGBTQI+» ;
– de marquer son soutien public en déclarant la Ville de Liège « zone de liberté pour les personnes LGBTQI+ » ;
– de transmettre la présente résolution aux autres entités belges ainsi qu’à la Commission et au Parlement européen ;
– de travailler, notamment avec les Maisons de jeunes et en partenariat avec le secteur associatif, à l’acceptation et la sécurité des personnes LGBTQI+, et faire de la Ville de Liège une ville chaleureuse, accessible, favorable aux LGBTQI+, où chacun se sent chez soi, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre


Suivant : Un jeune chevreuil a élu domicile dans le quartier du Laveu: il y en a d’autres dans la ville
Précédent : TNT-FedEx : le nombre de licenciements secs réduit par quatre

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×