Fin 2017, une pétition en faveur de la sauvegarde de l’Observatoire de Cointe (datant du 19e siècle) ayant recueilli plus de 17 000 signatures, avait été remise au ministre du Patrimone, René Collin (cdH). Le bâtiment, qui subit une lente dégradation, est propriété de la Région wallonne mais reste non-classé tout comme son parc. Le dossier avait été mis sur le bureau de la ministre en charge des Infrastructures publiques, Alda Greoli (cdH), qui avait indiqué qu’une rénovation coûterait près de 9 millions d’euros.

Lundi, en commission de l’agriculture, du tourisme et du patrimoine du Parlement de Wallonie, la députée Diana Nikolic (MR) a interrogé le ministre Collin qui lui a signifié qu’il allait prendre dans les jours qui viennent la décision de classer le bâtiment qui lui apparaît comme étant de valeur patrimoniale. “Vous pouvez être optimiste par rapport à la décision que je vais prendre. Mais en ce qui concerne sa gestion comme domaine régional, cela relève des compétences de Mme Greoli” a-t-il indiqué.

Cet observatoire astronomique, construit en 1881 par l’université de Liège avec sa belle coupole, est l’oeuvre de de l’architecte liégeois Lambert Noppius. Il hébergea l’Institut d’Astrophysique (renommé plus tard Institut d’Astrophysique et de Géophysique) jusqu’à son déménagement vers le campus du Sart-Tilman en 2002.


Suivant : Un réfugié syrien invite des inconnus à manger pour s’intégrer… mais arrête par crainte de l’Afsca
Précédent : Le centre commercial Belle-Ile en Liège inaccessible aujourd’hui

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×