Après les femmes-objets, à qui l’on a tant de fois seriné le fameux “sois-belle et tais-toi!”, voici que le changement de paradigme semble aussi amener une sorte de renversement des rôles… qui pourrait être singulièrement illustré par l’annonce publiée récemment par un love shop liégeois.
A l’occasion d’un événement thématique organisé au début du mois de mai, sa propriétaire indiquait ceci, sur la page facebook du magasin:
Dans le cadre de l’organisation d’un événement (tout à fait correct) je suis à la recherche de deux barmen, un peu comme ça [voir la photo].
-Capacité à réaliser des cocktails: on s’en fiche
-Langues parlées: se taire, c’est bien aussi
-Tablettes de chocolat: indispensable
Nous vous garantissons que votre intégrité physique sera respectée 😉

S’il reste bien féminin dans le dictionnaire, le mot “potiche” peut tout aussi bien désigner péjorativement un homme qu’une femme au rôle purement figuratif. Les potiches musculeux intéressés par l’annonce sont donc priés de se faire connaître en envoyant un message privé sur la page Facebook de Delicatescence Love-shop.


Suivant : Chiroux: la Brasserie Le Bouquin reste fermée
Précédent : Lifting pour Source O Rama à Chaudfontaine

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button