Par manque de place, ce sont 250 à 300 étudiants qui se voient refuser chaque année un kot universitaire situé au Sart-Tilman. L’université est en effet capable d’accueillir actuellement 360 étudiants dans le home B13 et 48 places supplémentaires sont prévues dans deux ans une fois que l’Adeps ne louera plus les locaux pour des sportifs de haut niveau (Blanc Gravier).

Limitée dans ses dépenses logistiques à cause de l’“Alma Mater” européenne, l’université a confirmé sa volonté de confier au privé la construction d’un nouveau home d’une capacité de 350 étudiants et de rénover les logements existants par tranche de 120, une fois les nouveaux lieux construits sur un de leur terrain. C’est ce que nous apprend La Libre aujourd’hui. Au total, ce seront 750 kots qui seront disponibles dans un futur proche pour un budget de 40 millions d’euros. Grâce à un cahier de charge extrêmement précis, les exigences de l’université pour ce projet devraient être respectée. La construction pourrait débuter en 2023.

Par ailleurs, l’ULiège envisage de confier au secteur privé la gestion de ces homes (les nouveaux comme les anciens) ce qui fait craindre aux étudiants une hausse significative des loyers.


Suivant : Ouverture du premier restaurant sans gluten et sans lactose de la Cité ardente
Précédent : Réouverture du pont de Lixhe (Visé) ce mardi

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×