Après le succès de l’ « Homme de la Meuse » que l’on peut voir du côté de la dérivation depuis l’automne 2019, Paliss’art est heureuse d’inaugurer sa 75e fresque réalisée à Liège. Il s’agit d’un triptyque réalisé sur une superficie totale de +/- 175 m² rue Montagne Sainte-Walburge n°s 94, 102 et 104. Les propriétaires des immeubles concernés ont proposé à la Ville de Liège de mettre à sa disposition des surfaces fraîchement rénovées afin d’y réaliser une fresque urbaine.

L’appel lancé vers le monde artistique par l’asbl Spray Can Arts a remporté un vif écho puisque vingt-quatre dossiers ont été reçus. La jeune artiste liégeoise Océane Cornille, alias Whoups, a été sélectionnée. Son intention a aujourd’hui pris corps et c’est une œuvre organique qui se déplace librement et avec fraicheur Montagne Sainte-Walburge. Cette intervention dynamique à l’esthétique épurée toute en couleurs veut constituer une respiration urbaine.

Deux autres fresques Paliss’art vont très prochainement voir le jour. Elles s’inscriront dans le programme de la 4e Triennale d’Art public qui aura lieu à Liège du 1er août au 30 octobre 2020. Cette exposition d’art public proposera 18 œuvres intégrées au tissu urbain au cœur de la cité pendant trois mois. Les deux fresques seront créées rue de l’Etuve et rue Saint-Martin-en-Ile.


Suivant : Pour Vega, le vélo est mal intégré dans les plans du futur tram
Précédent : Météo: nuageux et pluvieux

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×