Cela fait deux ans qu’un groupe de retraités tente de réfléchir à une alternative aux structures d’hébergement traditionnelles pour personnes âgées. Ils proposent une solution afin de leur permettre de conserver le plus longtemps possible leur autonomie : un habitat groupé, géré par ses habitants.

En plus d’être chères, ils reprochent notamment aux maisons de repos d’être des “mouroirs” et de dicter la façon de vivre de ses pensionnaires. C’est ainsi que les membres de Novês Vîs, traduisez Nouveaux Vieux en Wallon, ont souhaité mettre en route un projet de société qui replace l’être humain au centre des préoccupations. Pour ce faire, ils ont choisi de rejoindre la coopérative d’économie sociale Novacitis.

Avec le soutien de cette dernière, ils espèrent construire rue des Vennes 65 un bâtiment durable de onze appartements (avec balcon) de 55 à 90 m2 selon que la personne soit seule ou en couple, sur trois étages. “Des coursives intérieures permettraient une connexion entre les logements tandis que le rez-de-chaussée contiendrait les parties communes (salle commune, chambre d’ami, buanderie…) qui favoriserait les rencontres”, rapporte La Gazette de Liège. Ils seraient à la fois locataires et coopérateurs de Novacitis. La priorité sera donnée aux personnes de 60 ans et plus.

S’il est accepté par la Ville de Liège, le projet pourrait voir le jour en 2022.

(.Source: La Libre Belgique)


Suivant : Météo: beau temps
Précédent : Carrefour de Belle-Île : jusqu’à 80 emplois sauvés

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×