Les images heurtent. Elles montrent un homme d’une septantaine d’années vivant dans un bois sur les hauteurs de Liège, en plein hiver, dans des conditions inhumaines. Cette personne, qui se réfugie dans une petite chapelle non loin du parc de Naimette-Xhovémont, ouverte la journée mais fermée la nuit pour éviter le vandalisme, a été secourue et on lui apporte de la nourriture. Son campement montre qu’il dort dans un abri de fortune, sous de vieilles couvertures.

Ce SDF, prénommé Nicolas, est connu des services sociaux liégeois et de la police. Il vivrait dans ces conditions-là depuis des années, par choix, alors qu’il touche une pension et qu’il a de la famille. Souvent, il refuse les aides. “Il souhaite avoir la paix, mais ce n’est pas raisonnable de le laisser dans ces conditions extrêmes, il n’a pas sa tête, c’est inimaginable de laisser quelqu’un comme ça !“, peste Claudy Gengoux, qui a publié les photos sur Facebook pou dénoncer la situation.

Fanny et Camille, les deux infirmières de rue liégeoises, sont semble-t-il intervenues mais nous attendons leur retour.

https://www.facebook.com/claudy.gengoux/posts/10225116831250946


Suivant : 135 kots dans l’ex-bâtiment Belgacom rue de l’Université
Précédent : François Fornieri et Pierre Meyers ont été libérés sous conditions

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×