Hier, nous vous expliquions que la Ville faisait plus ou moins marche arrière par rapport à l’aménagement de la nouvelle piste cyclable de la place du XX-Août. Celle que certains qualifient d’autoroute pour vélos était la cible du mécontentement d’automobilistes, de chauffeurs de bus et de commerçants se plaignant de l’apparition de gros embouteillages dans les rues Charles Magnette et de l’Université.

Nous n’avons décidé que de modifications mineures permettant un compromis en faveur des autres usagers que sont les automobilistes et les utilisateurs des bus. Le principe de ce nouvel aménagement n’est aucunement remis en cause“, a tenu à souligner le bourgmestre Willy Demeyer. “Il s’agit uniquement de la suppression d’1m50 de piste cyclable, sur 7 ou 8 mètres pour que le projet soit acceptable pour les autres.

Mais en décidant de remettre la place du XX-Août à deux bandes de circulation, notamment grâce au déplacement d’un arrêt de bus, les autorités communales ne cèdent-elles pas à des protestations peut-être pas si justifiée que cela? S’agit-il vraiment de nouveaux “embouteillages monstres”?

Hier, à l’heure de pointe (entre 17h et 17h20), après avoir interrogé deux chauffeurs de bus pris dans le bouchon et nous parlant précisément de retards de 20 minutes par trajet ce jour-là, entre la place de la République Française et la rue des Carmes, nous avons fait le test. Plongés dans l’embouteillage bien réel, avec une caméra pour calculer le temps exact, il nous ne nous a fallu que… 4 minutes et quelques secondes pour effectuer l’entièreté du tronçon concerné.

Cela ne reste-t-il pas acceptable pour un trajet aux pires heures, en semaine, en plein centre-ville? Même si certains objecteront forcément que, à d’autre moments conjuguant de mauvaises circonstances, il leur aura fallu plus de temps.

Côté rue Charles Magnette -comme le montre la photo en bas, nous avons constaté que l’encombrement ne dépassait guère le feu rouge à hauteur du piétonnier Saint-Paul et que l’intégration “en tirette” des voitures sortant du parking Magnette était correcte.

Cette petite expérience nous a par ailleurs permis de constater que, contrairement à ce que certains détracteurs du projet ont réussi à imposer comme idée, pas mal de cyclistes ravis empruntent déjà cette nouvelle “autoroute” à vélos (pas encore complètement finalisée). Bien qu’elle en paraisse plus, elle ne mesure précisément que 3 mètres de large. Et 1m50 par deux-roue, dans chaque sens, est-ce vraiment du luxe? Cela permet en tout cas à deux vélos de se croiser à bonne allure, sans devoir ralentir, et donc de profiter pleinement de ce tronçon rapide en mode doux.

La remise à deux bandes de la place du XX-Août prévue pour vendredi facilitera donc à nouveau la vie des automobilistes à cet endroit. Mais pas forcément celle des utilisateurs du bus qui se plaignent de toute façon d’horaires peu respectés à ces arrêts-là.
Et si la nouvelle piste cyclable reste un signal visuel fort, le changement d’habitudes de ceux (parfois contraints) qui polluent la ville en voiture est, lui, remis à plus tard.

Lire aussi: Retour à deux bandes place du XX-Août : la Ville fait marche arrière sur la piste cyclable


Suivant : Perquisitions au Standard dans le cadre d’une enquête sur des commissions dissimulées et des matchs truqués
Précédent : Besoin d’une procuration ou d’une nouvelle convocation? C’est au bureau électoral

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×