Dans le cadre du nouveau contrat signé en 2017 avec la firme Decaux pour le mobilier urbain, de nouveaux panneaux publicitaires à écran numérique sont en train d’être installés à travers la ville. Parfois même en hauteur.
Mais certains pourraient poser problème au niveau de leur emplacement, tel celui qui a été installé boulevard Piercot, à l’endroit où il débouche sur le boulevard Frère-Orban.

Au moment où ces dispositifs de vidéos publicitaires avaient fait leur apparition à Bruxelles, il y a deux ans, certains avaient souligné leur dangerosité à cause de leur forte luminosité et du fait que la projection d’images animées pouvait s’avérer risquée pour les usagers… en détournant leur attention. Le ministre wallon de la Sécurité routière, Carlo Di Antonio (cdH) avait même décidé de restreindre leur installation en interdisant de les placer dans un virage ou à moins de 75 m d’un carrefour, d’un passage pour piétons, d’écoles… Plusieurs permis avaient finalement été refusés par la ville de Bruxelles, pour une moitié des écrans.

De son côté, le code de la route précise qu’il est “interdit de donner une luminosité d’un ton rouge ou vert à tout panneau publicitaire, enseigne ou dispositif se trouvant dans une zone s’étendant jusqu’à 75 mètres d’un signal lumineux de circulation, à une hauteur inférieure à 7 mètres au-dessus du sol“.
C’est d’ailleurs ce sur quoi ont misé les autorités liégeoises pour ce qui concerne les écrans vidéo publicitaires placés sur son territoire, en préconisant des animations en “slow motion” et sans tonalités rouges ou vertes. Pour ce qui est de celui du boulevard Piercot, le toit du palais des Princes-Évêques qui y est représenté dans une pub pour la SNCB (comme d’autres détails) s’affiche en rouge. Une pub que l’on retrouve d’ailleurs un peu partout.

Il semble peu probable que les annonces diffusées à travers la ville fassent grand cas des spécificités d’emplacement des panneaux sur lesquels elles sont diffusées. Tout comme on finira probablement par ne plus ergoter sur les camaïeux de rouge, de vert, voire même d’orange et leur présence plus ou moins importante dans la composition des images.
En espérant qu’il n’y ait pas d’accidents.


Suivant : Météo: temps sec
Précédent : Des SDF campent sous tente à quelques mètres à peine de l’entrée du CPAS de Liège: pas d’autre solution?

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×