Le groupe Securitas avait accusé la société liégeoise Protection Unit, son concurrent, de favoritisme dans l’attribution de deux marchés de gardiennage à Liège Airport. Parmi ses actionnaires, Protection Unit compte l’invest public Noshaq et l’homme d’affaires liégeois François Fornieri, qui était administrateur de Nethys. Or les deux sociétés précitées étaient également liées à l’actionnariat de Liège Airport.

Le recours en suspension d’extrême urgence introduit dans ce cadre par Securitas devant le Conseil d’État vient d’être rejeté.

(.Source: Rtbf)


Suivant : Cours ouverts à l’université pendant les congés de carnaval-détente
Précédent : On cherche des témoins d’une tentative de meurtre à Sainte-Marguerite

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×