Le projet d’une soixantaine de logements de la société Thomas & Piron sur l’ancien site du centre de formation du Forem, au Bois d’Avroy, avait fait l’objet au mois de juin d’un refus de la part du ministre wallon de l’aménagement du territoire. Beaucoup de riverains s’y étaient opposés. Dans un premier temps, la Ville avait émis un avis défavorable. Mais le fonctionnaire de l’administration régionale avait ensuite rendu un avis favorable, avant que le ministre ne statue négativement.

Aujourd’hui, l’on apprend que la S.A. Thomas et Piron introduit un recours au Conseil d’Etat contre la Région wallonne au motif que le refus n’explique pas suffisamment en quoi un bâtiment moins haut améliorerait la situation de chancre et apporteraient une densification plus raisonnée avec de meilleurs espaces extérieurs. Pour le promoteur, le gabarit du bâtiment en projet n’est pas en rupture avec d’autres bâtiments de grand gabarit situés à proximité, même si le modèle est jugé obsolète par la Région wallonne.


Suivant : Des barquettes réchauffées au micro-ondes dans les cantines des crèches
Précédent : Agenda : Didi et Buffalo

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×