Si dans notre Cité Ardente, il va falloir faire l’impasse sur les chalets du Village, la féerie de Noël sera tout de même au rendez-vous, puisque dès ce vendredi 27 novembre, et avec quelques jours de retard par rapport à Bruxelles déjà illuminée depuis mardi, notre ville brillera de 1000 feux. Nouveauté cette année: un sapin lumineux de 15 mètres trônera majestueusement sur la place du Marché.

Une étoile au sommet, des guirlandes, des boules colorées, des lumières, des cheveux d’anges et parfois une crèche à son pied. Pour ce qui est de la décoration, tout le monde semble quasi d’accord. Par contre, quand il s’agit de fixer la date pour sa mise en place, le sujet devient un peu plus épineux… Depuis quelques années Halloween à fait son apparition dans les rues de notre plat pays et parfois au détriment d’une autre fête célébrée un peu plus tard : Saint Nicolas. La décoration d’Halloween à peine retirée, celle de Noël envahit maisons et magasins, en zappant (un peu vite) le 6 décembre.

Mais n’est-ce pas trop tôt ? C’est ici que débute le débat.

Pour certains, il faut attendre au minimum le 7 décembre, pour accueillir comme il se doit le Grand Saint et son acolyte Père Fouettard, car la fête des enfants sages ne peut en aucun cas être négligée. D’après la tradition chrétienne, on dresse le roi de la forêt le 1er dimanche de l’Avent. Cette période de 4 semaines qui précède Noël, où l’on se prépare à la venue du Christ. Pour cette année 2020, ça tombe le dimanche 29 novembre.

Une dernière tradition consiste à attendre la veille de Noël, un peu comme le voulait la tradition celte, là où serait née cette coutume; un épicéa était décoré de fruits et de fleurs le 24 décembre, jour de la renaissance du soleil. L’excuse parfaite si vous avez manqué de temps.

Mais au final, ce qui importe vraiment c’est de choisir son moment, car c’est “scientifiquement prouvé”, installer vos décorations de Noël (même avant tout le monde), à un impact psychologique positif. Moments de régression, souvenirs d’enfance, sensation de calme et de sérénité n’en sont que plus bénéfiques pour votre moral.. Et en cette période sanitaire difficile, on ne demande pas mieux.


Suivant : Service hiver: 128 agents, 22 véhicules et 130 bacs à sel dans les rues très pentues
Précédent : Météo: le soleil domine

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×