Un comité de concertation s’est tenu ce vendredi matin très tôt avec notamment à l’ordre du jour la possible organisation du Grand Prix de Formule 1 à Francorchamps.

La reprise partielle des activités à partir de ce lundi 18 mai est donc autorisée.

Ce qui signifie la reprise des entrainements de sportifs professionnels individuels. “Un maximum de 20 personnes, par groupe, pourra dès lors reprendre la piste sous la supervision d’un coach ou d’un superviseur. Ces entrainements se dérouleront à huis clos, c’est-à-dire sans public”, communiquent les responsables.

Le Circuit de Spa-Francorchamps a mis en place une série de mesures sanitaires et de prévention (masques, visières, gel hydro-alcoolique,…) ainsi que de distanciation afin de se conformer aux directives édictées par les autorités pour garantir la protection de la santé de ses clients, organisateurs, employés, commissaires et partenaires.

Une procédure particulière au niveau logistique, médical (plan de circulation, plan d’accès,….) a également été édictée. Les directives pour assurer la sécurité et la santé de tous seront appliquées strictement et en totale coordination avec nos organisateurs.

En ce qui concerne la tenue du Grand Prix de F1, on rappelle que les grands événements sont interdits jusqu’au 31 août en Belgique. Et que c’est le dimanche 30 août qu’était justement prévu le Grand Prix. Les responsables du circuit travaillaient sur la possibilité d’organiser l’épreuve à huis clos. Il restait à obtenir l’accord des autorités.

Vendredi matin, Elio Di Rupo, ministre-président wallon et Willy Borsus, vice-président et ministre wallon de l’Économie, ont “salué la décision prise par le comité de concertation, élargi aux experts du déconfinement, relative au circuit de Spa-Francorchamps” et accepté que l’événement ait lieu à huis clos.


Suivant : Sondages sur le quai de Coronmeuse dans le cadre du chantier du tram
Précédent : Le Standard va dédommager les supporters qui avaient payé un abonnement aux playoffs

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×