L’entrée nord de Liège, qui comprend les quartiers de Coronmeuse, de Bavière et de Bressoux-Droixhe va bénéficier d’importants travaux. 73 hectares vont être requalifiés et près de 700 millions d’euros publics et privés doivent être investis sur 30 ans. En tout, 2.225 nouveaux logements de tous types y seront construits. “Les citoyens sont très demandeurs de logements de qualité“, appuie l’échevine du Logement, Maggy Yerna.

A Bavière, 300 logements et 400 kots vont être bâtis sur quatre hectares et un pôle de développement culturel provincial, subsidié par le Feder sera érigé. Le permis d’urbanisme a été récemment octroyé et l’on parle de l’horizon 2022 pour l’ouverture au public (début des travaux en 2019).

A Coronmeuse, un écoquartier (dont on parle depuis la candidature malheureuse de la ville pour accueillir l’expo internationale de 2017) va être construit par Néo Légia. La convention avec le consortium va normalement être approuvée ce lundi au conseil communal. 1.325 unités de logement (dont 46 % de 2 chambres et 30 % de 3 chambres) devraient y voir le jour, dont 10 % devront obligatoirement être accessibles aux personnes à revenus moyens, pour y favoriser la mixité sociale. Des parkings sont également prévus, très majoritairement en sous-sol.

A Droixhe, 600 logements essentiellement publics sont prévus et le déménagement de la Fil (rebaptisée Liège Expo) est programmé pour 2021 sur un site qui accueillera aussi à terme le dépôt du futur tram sur le site de l’ancienne gare de Bressoux. La mise en service du tram est, elle, toujours bien prévue pour 2022 comme l’a confirmé l’échevin Firket.


Suivant : Agenda : Fête et réparations
Précédent : Seconde chance pour les conseillers MR mouillés dans l’affaire Publifin: l’électeur tranchera

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×