Dans un communiqué publié lundi, l’aciériste allemand Salzgitter a annoncé avoir émis une offre pour reprendre les actifs d’ArcelorMittal à Liège et à Dudelange (réunis sous une même bannière, la société holding Liège Dudelange Steel Industry). Le second doit céder, dans le cadre de sa reprise de l’Italien Ilva, des usines de la phase à froid en région liégeoise mais aussi d’activités en Italie, Roumanie, Macédoine et République tchèque.

Deux autres groupes avaient manifesté quelque intérêt pour LDSI ces derniers mois: le russe NLMK, déjà bien présent dans la sidérurgie en Belgique via ses sites de La Louvière et Manage, et le groupe suédois SSAB.

La ligne de production “Galva IV”, à l’arrêt depuis presque quatre ans, avait été relancée, comme annoncé, à la mi-juin.

(.Source: L'echo, La Meuse)


Suivant : Avions bruyants à Liège: principalement à cause du vent
Précédent : Horaires des navettes de bus vers les Francofolies de Spa

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×