Il s’agit d’un petit événement dans la commune puisque cela faisait près de 42 ans (29 mai 1976) que plus aucun train n’était passé en gare de Seraing-bas. Jadis réservée au fret industriel, cette nouvelle liaison permettra dorénavant de relier Flémalle-Seraing-Liège et Liers, avec la remise en service des gares de Seraing et d’Ougrée.

La SNCB règle ainsi le problème du passage d’une rive à l’autre et des bouchons sur les ponts de Meuse par la liaison avec la gare de Flémalle, où l’on peut embarquer dans un train IC (vers Huy, Namur, Charleroi, Bruxelles) :“je suis ravi”, a déclaré le bourgmestre Alain Mathot lors de l’inauguration de ce dimanche, “Il fallait au moins 30 minutes en bus pour effectuer le trajet, maintenant Seraing est à dix minutes à peine de la gare des Guillemins et vingt de Liège Palais”.

La SNCB et Infrabel ont investi plus d’1,4 million d’euros pour permettre l’ouverture de cette ligne aux voyageurs. Pas moins de 38 trains emprunteront cette ligne chaque jour entre 6h et 20h. Ce projet fait partie intégrante du master Plan imaginé par la famille Mathot. Exceptionnellement, le week-end jusqu’au 1er juillet, vous pourrez voyager sans titre de transport pour des trajets entre les gares de Flémalle-Haute, Seraing, Ougrée d’une part et l’une des gares de la Zone de Liège (comprenant les gares d’Angleur, Bressoux, Chênée, Liège-Guillemins, Liège-Jonfosse, Liège-Palais, Sclessin) d’autre part.

Cette nouvelle relation permettra en effet de relier entre elles les activités économiques situées à Waremme, Ans, Seraing, Flémalle, Liège, Herstal et l’aéroport de Liège. En septembre suivra l’ouverture de la gare de Chaudfontaine pour encore plus de trains de connexions“, relaye de son côté le député fédéral (MR) Gilles Foret.


Suivant : Edition 2018 de la cérémonie de remise des permis de végétaliser
Précédent : La firme Derwa change de nom et devient Viande de Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button