La cour d’appel de Liège a confirmé mercredi la suspension du prononcé à quatre étudiants vétérinaires poursuivis pour des faits de coups et blessures involontaires par défaut de prévoyance et de précaution après un baptême estudiantin qui s’était mal terminé. Au cours de celui-ci, Fanny, une jeune étudiante avait été hospitalisée (œdème cérébral) dans le cadre d’une activité de baptême, après avoir été forcée d’ingurgiter de trop grandes quantités d’eau.

Le dossier avait été jugé par le tribunal correctionnel de Marche-en-Famenne. Quatre étudiants, alors inscrits en 6e année, avaient été condamnés pour des faits de coups et blessures involontaires par défaut de prévoyance et de précaution. Ils avaient bénéficié de la suspension du prononcé mais le parquet avait fait appel de cette décision.

En première instance, la Société Générale des Étudiants en Médecine Vétérinaire avait aussi été condamnée et avait obtenu la suspension du prononcé pour des coups et blessures involontaires par défaut de prévoyance et de précaution. Cette décision a été réformée; elle a finalement été acquittée.

(Source: Belga)


Suivant : Nouveau campus de l’Helmo sur les Coteaux
Précédent : Météo: temps brumeux mais normalement sans précipitations

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button