C’est une conséquence inquiétante et inattendue de la maladie qui nous rappelle que nous sommes encore loin d’être tirés d’affaire, même si les chiffres relatifs à l’épidémie restent encourageants et tendent à penser que le Covid-19 est en train de s’essouffler.

Que ce soit dans les médias ou sur internet, les témoignages de personnes présentant des symptômes Covid longtemps après avoir contracté le virus se multiplient. Ces personnes se reconnaissent sous le hashtag “Je suis J60…, je suis J70…, je suis J80…”. Ces hashtags, vous les avez sûrement vus passer, c’est ainsi que ces personnes se reconnaissent sur la toile pour échanger sur leurs craintes, leurs symptômes et trouver d’autres malades dans le même cas, ce qui leur permet aussi d’obtenir un certain réconfort dans leur long isolement.

On les appelle plus communément aussi les malades Covid de longue durée. Après plusieurs mois de maladie, ces gens ne guérissent tout simplement pas ou retombent malades peu de temps après avoir été guéris.

La plupart en bonne santé avant

Ils décrivent des symptômes variés et persistants: perte de goût et d’odorat, problèmes respiratoires, intense fatigue, essoufflement, maux de tête, etc, des difficultés à marcher… Et demandent une prise en charge adaptée à leurs cas. La plupart d’entre eux n’ont pas été hospitalisés car ils n’ont pas développé une forme sévère de la maladie. “Nous avons besoin d’aide, on se sent seuls et démunis”, nous explique l’un d’entre eux.

Une étude réalisée par l’UHasselt, le centre CIRO, l’Université de Maastricht et le fonds Nederlandse Longfonds alerte d’ailleurs sur le danger de laisser ces personnes livrées à elles-mêmes. Selon cette dernière, 83% des interrogés précisaient aussi que leur santé était bonne avant leur contamination.

“Cela montre qu’une contamination par le coronavirus peut avoir un effet durable sur la santé”, pointent les professeurs Martijn Spruit et Chris Burtin à l’agence Belga. “Ces résultats sont étonnants”.


Suivant : Le prix du caddie du supermarché grimpe: +5,2% chez Colruyt fin mai par rapport à l’avant Covid
Précédent : David Goffin s’incline contre Dominic Thiem puis bat Elliot Benchetrit: le Liégeois comptabilise 3 défaites et 3 victoires à l’UTS

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×