L’exposition présente une collection inédite d’un photographe amateur des années 30. Elle met en lumière deux visions populaires du bonheur au travers des photographies de France Demay. Elle met l’accent sur le bonheur d’une nouvelle liberté conquise par la lutte sociale en 1936, époque où les congés payés deviendront le symbole des victoires sociales.

Une génération des jeunes photographes, le cœur à gauche et l’appareil en bandoulière, a su capter cette époque et nous a livré un témoignage unique. Parmi eux, France Demay, ouvrier qualifié, acteur des fédérations sportives ouvrières et photographe amateur dont le talent sera reconnu après la mort.

En regard de 50 photographies prêtées par la Collection France Demay, le cercle de photographes liégeois « Priorité à l’Ouverture » a choisi d’exposer les photographies lauréates d’un concours de photographies. Ce concours, ouvert à tous, a été organisé en 2018 sur le thème du bonheur, dans la perspective de confronter le « parfum de bonheur » de 1936 avec une vision aussi large que possible du bonheur 80 ans plus tard.


Suivant : Recevez gratuitement les infos sur tous les chantiers dans votre boîte mail
Précédent : Un laboratoire de simulation clinique au Barbou

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×