Il y a un mois, plusieurs médias faisaient écho de l’enquête judiciaire en cours sur des soupçons de corruption dans le dossier Cristal Park à Seraing. Fortement subsidié, cet ambitieux projet de reconversion du Val Saint-Lambert initié il y a plusieurs années manque de réalisations concrètes. Le question se pose également quant à savoir si les prix des terrains du projet, vendus par la ville de Seraing, n’ont pas été sous-évalués au profit une société constituée avec des capitaux privés.

Lors de sa dernière séance, le Conseil communal de la Ville de Seraing a a voté en faveur de l’installation d’une commission spécifique (se réunissant tous les 15 jours) “pour gérer ce dossier et y faire toute la lumière”. Elle sera composée par 5 membres du PS, 2 du PTB, 1 du MR et 1 d’Ecolo . Elle pourra établir des recommandations et/ou des intentions pour le conseil communal concernant le dossier.

La justice enquête sur des soupçons de corruption dans le dossier Cristal Park à Seraing: on reparle d’Alain Mathot


Suivant : Rendez-vous incontournable ce samedi pour vendre ou acheter un vélo d’occasion
Précédent : Réouverture du domaine de Wégimont à partir du dimanche 1er mai

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×