En date du 13 octobre 2017, sur base des orientations du Schéma de développement territorial de l’arrondissement, qui entend préserver les terres agricoles, Liège Métropole (conférence des bourgmestres des 24 communes liégeoises et des représentants de la Province de Liège) a marqué son opposition au projet d’extension de l’établissement pénitentiaire de Lantin tel que conçu dans le cadre du Masterplan III « Prisons et Internement » du Gouvernement fédéral.

Liège Métropole a fait l’état des lieux des pistes alternatives. Le site militaire de Glons, mis hors-service en 2015, a été abordé. Le Collège communal de Bassenge sera saisi de la question lors de sa prochaine réunion.

Pour rappel, la prison de Lantin, vieillissante, doit être en partie reconstruite. Il était question, dans un premier temps, d’ériger un nouveau bâtiment juste à côté mais les riverains s’étaient mobilisés et une pétition avait vu le jour, avec un peu plus de 12.000 signataires. Car le projet prévoyait l’expropriation de la Ferme de l’Arbre.

Lire aussi: 12.000 signatures contre l’extension de la prison de Lantin à Juprelle


Suivant : Rentrée réussie pour le Standard qui s’impose contre Courtrai: le but de la victoire en vidéo
Précédent : 779 ménages liégeois ont consulté la thermographie aérienne de leur toiture

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×