La Ville de Liège et la Ville de Paris organisent chaque année un prix littéraire, dénommé « Prix littéraire Paris-Liège ». Doté de 10 000 euros, il récompense annuellement le meilleur essai original portant sur les sciences humaines, écrit en langue française et publié au cours de l’année qui précède la remise du prix.
Le jury du Prix littéraire Paris-Liège réunit les Belges Laurence Bouquiaux, Daniel Giovannangeli, Robert Neys, Marie-Anne Lorgé et les Français Michel Delon, Françoise Py et Hermano Sanches Ruivo représentant la Maire de Paris. Cette année, la présidence est française et est assurée par Véronique Verdier.

Cinq finalistes avaient été sélectionnés par les membres du jury lors de leur première délibération à Paris le 13 octobre. A l’issue de leur seconde délibération ce 22 octobre, le Prix a été attribué à Frédéric Joly pour son ouvrage « La langue confisquée -Lire Victor Klemperer aujourd’hui».

Essayiste et traducteur, Frédéric Joly est l’auteur de Robert Musil. Tout réinventer (Seuil, 2015) ,un essai biographique salué par la critique. Il a donné de nombreuses traductions d’auteurs de la première moitié du vingtième siècle (Georg Simmel, Walter Benjamin) comme d’auteurs contemporains.


Suivant : Un point de retrait de produits alimentaires locaux à la gare des Guillemins
Précédent : Plus de journal télévisé à la mi-journée sur RTC

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×