La crise sanitaire a provoqué un fort ralentissement du secteur de la construction et le projet du tram de Liège n’y a pas échappé. Outre les mesures de distanciation sociale, l’arrêt des activités de certains sous-traitants et fournisseurs ont contraint Tram’Ardent à suspendre la plupart des travaux sur le terrain. Cette période a toutefois été mise à profit afin de poursuivre les études via le télétravail et les réunions par visioconférence, indique le TEC dans un communiqué.

Le déconfinement progressif a depuis quelques semaines permis une reprise des travaux et, notamment, des travaux de dévoiement des réseaux souterrains. En dépit des congés de la construction, les travaux se poursuivront durant les mois d’été qui devraient voir démarrer les chantiers suivants:
– la réalisation de carrefours à feux sur le quai Timmermans
– la poursuite des travaux rue Léopold (égouttage et ensuite travaux d’infrastructure)
– la poursuite des travaux de dévoiement de réseaux, principalement sur le boulevard d’Avroy et le boulevard de la Sauvenière
– le démarrage des travaux de déplacement des réseaux souterrains sur le quai de la Batte
– les premiers travaux d’infrastructure et de plateforme du tram, sous toutes réserves, sur la rive droite
– la poursuite des travaux sur le pont Atlas, au futur centre de maintenance et de remisage.

Les travaux sur le pont des Tilleuls et le pont des Modeleurs se poursuivront dès le mois d’août, après le congé du bâtiment.

“Plus particulièrement, dans l’hypercentre, la poursuite des travaux permettra la libération de quelques espaces publics. Ainsi, les emprises situées sur la rue de Bex, de part et d’autre de la rue Léopold, seront libérées le 21 juillet prochain. À cette date l’espace public situé à l’entrée de la rue Souverain Pont sera également libéré tandis que la rue de la Cité sera complètement libérée, en attendant les futurs travaux de voirie et de plateforme du tram
“, indique le TEC
Ces différentes phases de travaux à venir restent naturellement tributaires de l’évolution de la pandémie Covid-19 et des mesures gouvernementales qui seront d’application.
À ce stade, il n’est cependant pas encore possible de mesurer pleinement l’éventuel impact de la crise sanitaire sur le planning général du projet.


Suivant : Succès des formations: l’IFAPME va occuper des locaux à l’école Sainte-Véronique
Précédent : Le plus petit stimulateur cardiaque au monde implanté avec succès au CHR

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×