A l’heure où certains parlent de révolution, l’on se fait de plus en plus à l’idée qu’une évolution de nos habitudes de vie s’impose, rendue nécessaire par l’état de la planète. A Liège, toute une série d’initiatives permettent déjà de participer à transformer le monde. Et même s’il s’agit de petits pas… c’est déjà ça ! En voici dix qui permettent d’agir concrètement dans notre ardente cité.

1. Faire réparer ses objets défectueux au Repair Café
A Liège, il y en a au moins un par mois, dans des lieux différents. Des bénévoles se proposent de tenter de prolonger gratuitement la vie de vos objets défectueux (petits électros, ordinateurs, smartphones,…) au lieu de les jeter sans espérance. Et de lutter contre l’obsolescence programmée. Le climat est convivial et l’on peut aussi faire réparer son vélo ou demander de l’aide pour des travaux de couture, selon les personnes disponibles ou qui se proposent. Renseignements et dates.

2. Payer en Val’heureux
Pas mal de personnes l’utilisent déjà. Mais la monnaie locale liégeoise mériterait qu’on prenne davantage le réflexe de l’utiliser ou d’y adhérer. Il s’agit d’un Euro liégeois qui est né en 2014 afin de mieux nourrir l’économie réelle, locale et éthique et de stimuler la circulation de la richesse créée par les Liégeois dans leur région. Vingt-deux comptoirs de change existent et une grosse centaine de commerçants l’acceptent déjà: boulangeries, commerces alimentaires bio ou en circuit court, fleuristes chocolatiers, lieux culturels…et même un café du Carré. Tout savoir sur le Val’heureux

3. Faire la chasse aux emballages en plastique
Entre-Pot, Epicerie du Nord ou Temps des Cerises: plusieurs épiceries proposent maintenant des produits alimentaires, d’entretien et d’hygiène en vrac, à emporter dans vos propres récipients. Mais pour aller encore plus loin dans la démarche du bannissement des emballages en plastique qui polluent la terre et les océans, un collectif propose de faire ses courses épisodiquement dans un même grand magasin, comme d’habitude mais en groupe, en laissant tous les emballages plastiques inutiles à l’entrée du supermarché. Avec bien sûr, l’accord des commerces visés. Toutes les infos ici.

4. Cultiver un potager
Tout le monde ne dispose évidemment pas d’un coin de terre dans un environnement urbain. Toutes les initiatives ne sont pas recensées, et il en existe peut-être près de chez vous. Mais voici la liste des potagers communautaires recensés par la Ville.
Notez également que les compagnons de la terre organisent régulièrement des chantiers de plantations de haies, de petits fruits… (Voir les événements). Pour obtenir un potager communal individuel de la Ville, en location, selon les disponibilités et pour un loyer modique, contactez la Régie Foncière (*protected email*)

5. Se déplacer en mode “light”
Rappelons que les vélos loués par la Ville (Vélocité) ne coûtent que 80€ l’année, sans même une caution, avec l’entretien et les pièces à remplacer compris dans le prix. Et chez Provelo, on peut louer des vélos à assistance électrique. Ceux qui souhaitent abandonner l’idée de posséder leur voiture personnelle peuvent par ailleurs en louer une en cas de besoin grâce à Cambio et ses 13 stations existantes.
Et pour militer davantage, la Masse Critique Liège organise chaque mois une promenade-rassemblement de cyclistes et autres véhicules non motorisés pour réclamer plus de place dans le trafic urbain.

6 Adhérer au projet d’une future banque durable et éthique
NewB est une coopérative belge qui œuvre à la construction d’une banque coopérative, durable et éthique. Elle compte déjà plus de 50.000 citoyens, 150 organisations et 3 investisseurs institutionnels au sein du projet. Elle travaille actuellement à l’obtention d’une licence bancaire pour pouvoir exercer le métier de banque sur le marché belge et ce de manière transparente, professionnelle et durable. Elle compte une dizaine d’organisations issues de la région liégeoise (Les Grignoux, Centre d’Action Laïque, Les Compagnons de la Terre, Iles de Paix…) et essaye de faire vivre la vie de la coopérative au mieux à Liège. Plus d’infos: www.newb.coop.

7. Se nourrir local et/ou bio
Inutile de vous reparler en longueur des trois magasins de produits alimentaires locaux et/ou bio Les Petits Producteurs et du marché des producteurs locaux Court-Circuit (le jeudi, d’avril à octobre place Xavier-Neujean).

8. Fréquenter des restaurants qui aiment notre environnement
Il existe déjà plusieurs restaurants végétariens ou vegan à Liège et donc une possibilité de choisir. Mais pour ne pas exclure les amateurs de protéines animales, nous épinglerons deux originalités. Tout d’abord, le restaurant Mandibule En Roue Libre (rue Souverain Pont) qui propose des menus pour tout le monde, adaptables avec ou sans viande, avec des sauces savoureuses. Le porc, le bœuf le poulet sont bio et les plus locaux possibles tout comme les légumes utilisés. Le gibier de saison provient, lui, de la chasse belge.
Et puis il y Les bouchers verts, rue de la Madeleine, le premier de la ville proposant notamment de manger des insectes, que l’on avait testé il y a un an. Ajoutons la cafétéria du ciné Sauvenière dont la carte propose quelques produits bio ou régionaux.

9. Améliorer les performances énergétiques de son habitation ou…
Le guichet Liège-Energie vous aide à faire le point sur les primes pour vos travaux de rénovation énergétique, à comparer de façon neutre et gratuite les différentes offres des fournisseurs de gaz et d’électricité. Mais aussi, prochainement (on l’espère!), des achats groupés pour économiser. Mais  il n’est pas toujours nécessaire de faire turbiner les calories dans toute la maison quand on achète de bons vêtements thermiques chez Alpi Sport ou une bonne couette chez Matreli, le spécialiste liégeois de la plume.

10.Voter intelligemment, en s’intéressant à la vie de la cité
Mais pourquoi tant de haine pour la démocratie? Pour vous poser les bonnes question avant de rougir la case de votre bulletin de vote, soyez au moins au courant de qui fait quoi et comment, à Liège, grâce aux informations des médias liégeois. Pour ce qui est des news locales de la RTBF, de RTC Télé Liège ou de Today in Liège, c’est même gratuit (tout comme la newsletter journalière). Par ailleurs, les conseils communaux sont entièrement enregistrés et il est possible de les regarder en plusieurs fois.


Suivant : Météo: temps instable
Précédent : Nombre de prêtres, employés,… : les chiffres de l’Eglise catholique à Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×