Un permis de bâtir avait déjà été accordé et les travaux devaient normalement commencer en 2018. Mais le départ du géant Carrefour cette année-là avait dû pousser la société immobilière Wereldhave Belgium, qui en est propriétaire, à temporiser en s’assurant du devenir de la galerie. Les espaces laissés libres sont maintenant loués et une nouvelle demande de permis a été introduite. L’enquête publique s’est clôturée à la fin du mois passée.

Le projet initial prévoyait 50 millions d’euros d’investissement pour augmenter la surface passant de 30 à 40.000 mètres carrés. Avec une nouvelle aile du côté du Quick et 500 places de parkings supplémentaires (2.500 au total mais toujours gratuites).
Le nouveau permis va toujours dans ce sens pour un nouveau bâtiment mixte comprenant commerces, horeca, bureaux et loisirs. L’enlèvement des revêtements de parking actuels et leur réaménagement est dans les plans. Des arbres seront d’ailleurs abattus, ce qui justifie probablement le demande de dérogation à la zone d’espaces verts du plan de secteur.

En raison des nouvelles mesures anti-corona actuelles qui pénalisent actuellement le secteur et nous mobilisent tous, nous ne souhaitons pas pour l’instant communiquer sur ce projet“, nous a répondu Emilie Thomas, la manager de la galerie, que nous avons sollicitée pour en connaître les détails. En ces temps de confinement, la discrétion est quelquefois la bienvenue.


Suivant : La SNCB cède un terrain juste à côté de la gare des Guillemins pour un futur projet immobilier
Précédent : Un policier renvoyé devant le tribunal correctionnel dans le cadre de la mort de Louise Lavergne

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×