Le terrain de 4995 m² situé au début de la rue du Plan Incliné, au cœur du quartier des Guillemins, juste à côté de la gare permet notamment le développement de 15 000 m² de bureaux sur un gabarit R+6. La SNCB a décidé de le céder pour 50 ans minimum, pour une “location” en droit de superficie s’élevant à 100.000€ par an. Le droit de superficie offre la possibilité à son bénéficiaire d’ériger des bâtiments, ouvrages ou plantations sur un fonds dont il n’est pas lui-même propriétaire, mais qui appartient à autrui.

Le quartier est en plein essor et compte de nombreux axes de redynamisation grâce à plusieurs projets en cours ou à venir“, souligne la société de chemins de fer dans son annonce. C’est ce que relève aussi le conseiller communal (Vega) François Schreuer pour qui cette cession annonce la perte prochaine de la maîtrise publique sur l’ensemble des terrains situés le long de la rue du Plan incliné, où le PRU prévoyait le développement d’une importante offre de bureau et où un projet avait même été présenté.

On peut redouter que, ce premier terrain cédé, le plus proche de la gare donc le plus intéressant, le reste du site n’évolue plus pour longtemps“, craint le conseiller pour qui la localisation des nouvelles surfaces de bureau à proximité immédiate des gares est une nécessité.


Suivant : Une jeune barbière de 24 ans met fin à ses jours à cause de la fermeture de son commerce
Précédent : Agrandissement de la galerie commerciale Belle-Ile: nouvelle et discrète demande de permis

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×