Principal ouvrage de régulation de la région, le barrage de Monsin fait l’objet d’une rénovation en profondeur depuis un an. Ce chantier du SPW Mobilité et Infrastructures entre dans une nouvelle phase : 2 vannes et 3 tourelles seront reconstruites d’ici la fin octobre. Le tout avec un impact minimal pour la circulation sur le pont-barrage et le maintien de la fonction de régulation des niveaux d’eau sur la Meuse et le canal Albert.

Les vannes 6, 5 et 4 (côté E25) viennent d’être démolies, au même titre que 3 tourelles en béton. D’ici la fin octobre 2019, les 3 tours et les vannes 6 et 5 seront reconstruites et mises en service. Les tours seront alors reliées par une nouvelle passerelle en métal déployé. La vanne 4 sera quant à elle reconstruite pendant l’étiage 2020, en même temps que la vanne 3. En 2021, ce sera au tour des vannes 2 et 1. Le nouveau barrage sera alors doté de sa nouvelle structure.

La trafic ne sera pas impacté, hormis quelques fermetures, ponctuelles et limitées dans le temps. Lorsque c’est le cas, tout est mis en œuvre pour rappeler ces interruptions de circulation aux usagers, notamment au travers d’un site web spécifique « mobilité » : http://travaux-barrage-monsin.be.

Lire aussi: Le barrage de Monsin est en train d’être partiellement démoli pour changer radicalement


Suivant : Le Val-Benoît en fête ce samedi
Précédent : Ouverture d’un espace de coworking au CHR de la Ciradelle

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×