Tout a été détruit intentionnellement, je n’ai pas de mots pour ceci. Je suis arrivé, il avait la tête dans ses mains assis. Voici le travail de casseurs de SDF, qui ne supportent pas les voir simplement. Oui cela existe ! L’un d’entre eux avait une petite boîte avec des photos et souvenirs. C’est cela qui l’attriste le plus“, témoigne Frédéric, un habitant du quartier du Laveu qui vient régulièrement en aide aux SDF. A titre personnel mais aussi via des dons de vêtements coordonnés au sein de son entreprise.

Hier, entre 17h et 18h, des personnes ont donc incendié les tentes, le matériel et les effets personnels de deux personnes sans domicile fixe qui campaient en étant abrités sous l’infrastructure autoroutière, près de la trémie Sainte-Marie. “Il ne s”agit pas d’un accident car tout a brulé, même les caisses en plastique posées à quelques mètres des tentes, ce que n’aurai pas pu causer un accident dans leur tentes. En plus, ça sentait clairement l’essence“, témoigne notre interlocuteur. La police de Liège confirme que le logement de fortune de deux SDF a été incendié et qu’une enquête est en cours. Le procès-verbal va être transmis au Parquet.

Pour lors, les deux SDF victimes de cet acte abject sont logés à l’hôtel, grâce à un soutien privé et aussi d’une association: «Sortir du bois».


Le campement avant qu’il soit incendié.


Suivant : Le premier studio dédié aux selfies Instagram et TikTok ouvre ce vendredi
Précédent : Pourquoi le bourgmestre a-t-il toléré la manifestation-fête au parc de la Boverie dimanche ?

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×